La patine...
La patine est la mise en couleur des bronzes. les soudures, les traces de chalumeau, les reflets inharmoniques, seront masqués par cette opération. Bien sûr, les bronzes peuvent être simplement polis à l'extrème, donnant un aspect se rapprochant de l'or.

Les opérations de patine se déroulent en quelques phases comme :

- Le dégraissage avec de l'alcool et au chiffon s'il vous plaît, éventuellement et selon les ingédients utilisés dans la prochaine phase..

- Le décapage, appelé aussi dérochage ou bain de blanc, ou création du mordant. En fait il s'agit d'une attaque, d'une mise à nu du métal, d'une sorte de décapage pour favoriser la pénétration et l'accrochage de la patine. On peut utiliser différentes solutions ou combinaisons de produits chimiques, diverses formules existent.

- La composition de la patine et la chauffe : Selon les couleurs que l'on veut obtenir, on composera des solutions chimiques et liquides adéquates. Il en existe des centaines,

La formation des patines est assez complexe, mal connue. On peut dire que parfois, la surface du métal subit une attaque qui modifie sa coloration par oxygénation, mais aussi il peut s'agir d'un dépot qui se forme sur la surface de la pièce et qui, au fur et à mesure des couches successives, ira vers le rendu couleur souhaité. On peut accentuer la coloration par l'utilisation de pigments variés. On peut travailler sur les pièces froides ou sur les pièces chaudes, d'où l'utilisation du chalumeau mais il faut toutefois veiller à ne pas dépasser une certaine température, en général être inférieur à 100 ° .

En vérité, dans la patine , étape on ne peut plus cruciale s'il en est, pour la beauté finale de l'oeuvre, réside les secrets et les savoir-faire du fondeur. et il faut le dire, c'est l'un des atouts primordiaux de la fonderie Guyot , artisan d'Art confirmé depuis un demi-siècle, ce qui vaut tout de même une accumulation d'expériences..

Voyez donc dans la galerie des artistes sur ce même site...